Aller au contenu

Journée québécoise des dictionnaires

Colloque international

4e Journée québécoise des dictionnaires

Qu’arrive-t-il aux dictionnaires? Regroupent-ils encore le meilleur savoir sur toute chose? Comment usagers et concepteurs s’adaptent-ils à la révolution numérique qui se moque des barrières que leur imposait le papier? Après les trois premières journées consacrées aux dictionnaires Le Robert (2003), aux dictionnaires Larousse (2005) et aux dictionnaires de la langue française au Québec (2008), c’est la mutation des dictionnaires bouleversés par le numérique qui sera le thème de la 4e Journée québécoise des dictionnaires, le jeudi 4 octobre 2012.

Lire la suite sur la page d’accueil de la Journée.

« 3e Journée québécoise des dictionnaires – Entre la fidélité à la France et l’autonomie »

Martine Letarte
29 mars 2008
Le Devoir

« Cette année encore, la Journée québécoise des dictionnaires affiche complet. L’événement, destiné au grand public, répond clairement à un besoin de la population d’en savoir davantage sur cet ouvrage universel. À l’occasion du 400e anniversaire de la ville de Québec, la journée se tiendra le 4 avril dans la capitale québécoise, et célébrera les dictionnaires de la langue française, de la Nouvelle-France au Québec contemporain. Entretien avec Monique C. Cormier, conceptrice de l’événement. »

Consulter l’article.

« La 2e Journée québécoise des dictionnaires dure sept jours »

Marilyse Hamelin
1er octobre 2005
Le Devoir

« Toute une semaine d’activités pour célébrer le centenaire du Petit Larousse illustré »

« Se laissant porter par son enthousiasme débordant, l’organisatrice de la deuxième Journée québécoise du dictionnaire, Monique C. Cormier, professeure au département de linguistique et de traduction de l’Université de Montréal, a décidé de gonfler l’activité d’un jour en une semaine complète de rencontres, débats et autres causeries, organisés de concert avec l’Association des libraires du Québec. »

Consulter l’article.