Aller au contenu

Mot clé ‘agence universitaire de la francophonie’

« L’Observatoire de la Francophonie économique est lancé! »

udemnouvelles

Logo AUF« Mieux connaître l’espace économique francophone. Voilà la raison d’être du nouvel Observatoire de la Francophonie économique, lancé au cours d’une table ronde organisée ce matin à l’occasion de la 23e Conférence de Montréal en présence notamment du sous-ministre adjoint au commerce extérieur et Export Québec du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Jean Séguin; de l’administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Adama Ouane; du recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), Jean-Paul de Gaudemar; de la chancelière de l’Université de Montréal, Louise Roy; et du recteur de l’UdeM, Guy Breton. »

« Ce nouvel observatoire, créé par l’Université de Montréal en partenariat avec le gouvernement du Québec, l’AUF et l’OIF, sera dirigé par Marcel Boyer, professeur émérite du Département de sciences économiques de l’UdeM. »

« Le projet a été mené par le Vice-rectorat aux affaires internationales et à la Francophonie de l’Université. “Ce projet témoigne d’une vision ambitieuse de la Francophonie et permet à l’Université de Montréal d’affirmer son appartenance au monde francophone”, a mentionné Monique Cormier, vice-rectrice associée à la langue française et à la Francophonie, et instigatrice du projet. »

Lire l’article complet sur udemnouvelles

« Monique Cormier est élue au conseil d’administration de l’AUF »

udemnouvelles

« La 17e Assemblée générale des institutions membres de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) s’est tenue à Marrakech (Maroc) du 10 au 12 mai, en présence de 678 universitaires venus du monde entier. Elle s’est achevée par le renouvellement de ses conseils d’administration et associatif, et par la nomination de son nouveau président. »

« Monique Cormier, vice-rectrice associée à la langue française et à la Francophonie à l’Université de Montréal, a ainsi été élue au conseil d’administration de l’Agence pour un mandat de quatre ans. Ce conseil réunit à la fois des représentants universitaires, au nombre de 16, et des représentants des États et des gouvernements. Mme Cormier occupera l’un des deux sièges réservés aux Amériques. »

Lire l’article complet sur udemnouvelles

Monique Cormier commente l’évolution des politiques linguistiques dans les universités québécoises

80e Congrès de l’Acfas

 


Monique Cormier, Professeure titulaire… par planeteauf